Demain Peut-Être - Bleuène MADELAINE

[PERFORMANCE] 6 DÉCEMBRE 2014 / 



INFOS PRATIQUES

DEMAIN PEUT-ÊTRE
Performance chorégraphique
6 décembre 2014
Exposition Ce Qui Fait Fragilité

Artiste : Bleuène Madelaine
Durée : 27'30'

Contacter la galerie par mail

Mots-clefs : Bleuène Madelaine, danse, chorégraphie, performance, fragilité, corps, mouvement, silence, art contemporain


Voir aussi :

[PERFORMANCE] FACE À...Esteban Fernandez & Pascal Pesez

[EXPO] Ce Qui Fait Fragilité

 

À l'occasion de l'exposition "Ce Qui Fait Fragilité", Natalia Jaime Cortez a invité Bleuène Madelaine pour une performance chorégraphique intitulée "DEMAIN PEUT-ÊTRE". Cette performance a été suivie par une lecture + musique de Pascal Pesez et d'Esteban Fernandez.

Pourtant elle se tient là, dans un coin de l’espace.
Un peu perdue. Un peu fragile.
Demain, peut-être elle s’en ira.
Discrète.

BLEUÈNE MADELAINE
Après des études de russe menées à Saint-Pétersbourg et Paris, Bleuène Madelaine se forme à la danse contemporaine en autodidacte par un travail quotidien de la pratique chorégraphique et concilie cours réguliers et nombreux stages.
En 2009-2010, elle assiste à la formation « L’interprète au cœur du chorégraphique » à Micadanses. Elle prend part à l’atelier de composition dirigé par Christine Gérard. Celui-ci est basé principalement sur le travail d’improvisation, il lui permet de préciser sa danse, d’expérimenter des alternatives chorégraphiques via des contraintes imposées.

Au cours de l’année 2010, la découverte de la danse butô avec les pédagogues Gyohei Zaitsu et Maki Watanabe a joué et joue encore aujourd’hui un rôle important dans sa manière de concevoir la danse et l’improvisation.

Elle crée en 2010 la compagnie « Rouge Aniline » avec laquelle elle a proposé plusieurs danses improvisées en milieu urbain : « Divagation », « Pince noire », « Passage ». 
Depuis, elle s’est engagée dans la pédagogie en proposant des ateliers thématiques de recherche et d’improvisation.
 

[SITE WEB] de la compagnie Rouge Aniline

 

 

Bleuène Madelaine lors de la performance DEMAIN PEUT-ÊTRE ©Max Torregrossa